❯   Renforcer les capacités de gouvernance et de résilience au changement climatique des communautés côtières et riveraines de l’estuaire et du Golfe du St-Laurent   ❮

Accueil | Nouvelles | Plan du site |Contact

Projet Anticosti

A propos

Dans le cadre de l’Évaluation environnementale stratégique (EES) sur les hydrocarbures propre à Anticosti et de son Plan d’acquisition de connaissances (PAC) – Chantier Sociétés, l’équipe de l’ARUC-DCC a été approchée pour son expertise en accompagnement des communautés afin de mener l’étude « ASOC01 - Portrait social et économique de la population d’Anticosti et évaluation des changements appréhendés et des solutions possibles ». L’équipe, composée de Steve Plante, directeur de l’ARUC-DCC, Antoine Verville, co-directeur de l’ARUC-DCC, Amélie Boisjoly-Lavoie, coordonnatrice de l’ARUC-DCC, avec la collaboration de Geneviève Brisson, professeure à l’UQAR, travaille actuellement avec la communauté anticostienne pour répondre à 3 mandats distincts à l’aide d’outils déjà utilisés dans le cadre de l’ARUC-DCC tels que le Méthode d’évaluation par animation de groupe et la Planification de la résilience communautaire.

Documents

Premier volet

Portrait - Juin 2015

D’abord, dans une première visite en mars dernier, l’équipe a rencontré les résidents pour coconstruire un portrait sociodémographique de la communauté anticostienne. Ce portrait a été co-construit avec les acteurs de la communauté anticostienne au cours de deux séjours à Port-Menier du 14 au 20 avril et du 14 au 21 mai 2015. Durant cette période, nous avons rencontré, individuellement ou en petits groupes, près de 70 résident(e)s. L’information collectée a été organisée autour de 11 énoncés structurants, co-construits et entérinés par la communauté lors de deux réunions publiques organisées les 18 et 19 avril 2015. Le portrait a finalement été validé par la population lors d’un séjour se déroulant du 14 au 21 mai 2015. Le portrait est complété à partir de données statistiques recueillies pour renseigner 58 indicateurs suggérés par le MERN et le MDDELCC dans le but de compléter les données socio-économiques de l’évaluation environnementale stratégique (ÉES) spécifique à Anticosti.

Second volet

Dans un deuxième volet, l’équipe est retournée sur le terrain en avril pour demander aux résidents d’identifier les changements appréhendés, selon eux, d’un éventuel développement des hydrocarbures.

Documents

Troisième volet

Enfin, l’équipe s’est déplacée une dernière fois à Anticosti en septembre pour le troisième et dernier volet qui consistait en l’identification, toujours avec les résidents, des opportunités pour les Anticostiens de renforcer leurs capacités d’adaptation et de résilience pour faire face aux changements à venir. Le résultat de ces deux dernières étapes se trouve dans le rapport final qui a été déposé et accepté en novembre.

Documents

Finalisation du projet

L’équipe a visité une quatrième et dernière fois la communauté anticostienne afin d’aller lui présenter le rapport final mais aussi pour la remercier de son immense collaboration tout au long du projet. Steve Plante a aussi offert une conférence sur les thématiques de recherche de l’ARUC-DCC, en lien avec la communauté anticostienne.

Documents

Vous pouvez aussi consulter le site web du gouvernement pour obtenir plus d’informations sur le PAC et l’ÉES spécifique à Anticosti.

Le projet en images